L'Ossuaire et moi

Texte de Maryline Klein

Adapté au théâtre par l'autrice à la Maison des métallos en 2016

ARGUMENT :

À Verdun, tout le monde vit dans le souvenir coupable de la Grande Guerre. Une ado raconte l’ambiance si particulière de cette ville meurtrie et sa relation personnelle avec l’ossuaire. Un texte de témoignage où les conflits intimes font écho aux horreurs des tranchées.

EXTRAIT :

« Un été, on part en Allemagne. Moi, j’en suis malade la veille de ce voyage. J’veux pas partir en Allemagne, chez les nazis. Moi, chez les Allemands ?!! Et sans les Américains ?! Au secours !!! J’suis sûre que j’vais pas survivre à ce voyage. J’ai pas du tout, mais pas du tout envie d’y aller ! »

  • Black Facebook Icon
  • Instagram
  • Black Twitter Icon
  • Logo vimeo

Mentions Légales

des.marlins@gmail.com | 07.71.02.34.64

Design et graphisme par Anaëlle Villard